Programmation scientifique

Cycle de conférences 2019-2020 

Démocratie, algorithme
et information

Le recours de plus en plus important à des outils algorithmiques afin de répondre à diverses tâches de diffusion, de recherche, d’échange, d’agrégation et d’utilisation de l’information soulève de multiples questions, ainsi que l’actualité récente l’a montrée avec les exemples de fausses nouvelles (fake news), de manipulation de l’information, d’erreurs dans la prise de décision administrative ou encore d’allégations d’abus de position dominante de la part des plateformes en mesure de capter cette manne informationnelle.

Le cycle 2019-2020 de la Chaire LexUM entend aborder ces difficultés du passage vers une société algorithmique dans une perspective critique. Est-il possible d’assurer un contrôle de la circulation de l’information sans attenter à la liberté d’information? Comment nettoyer les données avant leur traitement algorithmique? Comment déterminer les conditions de travail de la main-d’œuvre atomisée et précaire sur laquelle repose l’essor de cette économie des données, si annoncée? Quelle part donner au secteur privé dans la détermination des droits sur l’information qui circule dans les réseaux? Quelle place la démocratie libérale peut-elle encore prendre dans un contexte de totale liberté de circulation de l’information? Enfin, quelle conception de la démocratie peut être mobilisée pour que ces outils algorithmiques soient aussi considérés comme l’expression d’un bien commun ?

Voilà autant de thématiques et d’interrogations que discuteront les cinq invité(e)s du nouveau cycle 2019-2020 de la Chaire LexUM. Provenant d’horizons variés et de disciplines complémentaires (démographe, sociologue, activiste, juriste, politologue ou ingénieur), les invité(e)s du cycle s’efforceront d’interroger le rôle que jouent désormais les données dans les mécaniques sociales, économiques ou politiques de nos sociétés et les défis qu’elles soulèvent pour nos démocraties.

Justice « prédictive » et droits fondamentaux Isabelle Sayn (CNRS)24/09/2019
De la démocratie par le droit à la dictature des algorithmes ?Stéphane Bernatchez (Université de Sherbrooke)23/10/2019
Vers une démocratie algorithmique ?Jean-François Gagné (CÉRIUM)19/02/2020
Disorder in the Court: ODR and the New Opportunities for Access to JusticeEthan Katsh (University of Massachusetts Amherst)18/03/2020

Cycle d’ateliers 2019-2020 

Legal Text Analysis
using Artificial Intelligence

[En anglais seulement]Text and language are the core tools of the legal profession. Analyzing and understanding the information contained in textual documents, such as statutes, case law, contracts and doctrine, is one of the most important skill for any person in the legal field. Advances in artificial intelligence suggest computers may be able to support humans in this area, or even perform some tasks autonomously. The Legal Text Analysis using Artificial Intelligence workshop series invites distinguished researchers and professionals in the fields of natural language processing and legal text analysis to discuss their work and practical lessons learnt in text analysis. The goal is for law students or professionals interested in technology, and engineering students or professionals interested in the law to leave the sessions with a better practical understanding of the possibility and use-cases of algorithms analyzing text, specifically in the legal domain.

Chapitre 1Jackie C. K. Cheung (Université McGill)03/12/2019
Chapitre 2Randy Goebel (University of Alberta)26/02/2020
Chapitre 3Wolfgang Alschner (Université d’Ottawa)25/03/2020
Chapitre 4L. Karl Branting (The MITRE Corporation)28/04/2020

Ce contenu a été mis à jour le 13 novembre 2019 à 14 h 41 min.